Hommage à Delacroix de Henri Fantin-Latour, une œuvre proposée par Maxime Paz, ce matin.Luis Mariano et son rossignol, c'est l'air dans la tête choisi par Aurélien.Un petit village au Burkina Faso, Zagtouli, est l'endroit où nous nous posons vers 5 H 12 avec Jean-Luc Bletton. Lydia est la gagnante du jeu des expressions, elle habite La Possession sur l'ile de la Réunion.Et enfin, avec Miléna Gilabert, chorégraphe et danseuse, nous naviguons entre la France et le Chili, même si le mot "ailleurs" n'existe pas en espagnol ! ### Venez vous raconter dans

« Emmenez- moi »

C’est un endroit, une région, un lieu que vous aimez et que vous avez envie de nous faire découvrir sur France Inter. Contactez-nous …..

« Venus d’ailleurs »

Vous êtes nés ailleurs, dans un autre pays, et vous vivez en France. Quel est votre rapport à la France ? Comment y vivez-vous ? Comment naviguez-vous entre vos deux cultures ? Contactez-nous …..

Un air dans la tête

Choisissez votre chanson et racontez en 3 lignes le moment qui lui est associé...

Contactez-nous…

Les liens

Miroir Tous les week-ends dans certaines salles de fêtes de petites villes dans le Nord de la France, des mères espèrent réaliser leurs rêves de gloire: voir leur fille devenir la plus belle des princesses d'un soir. Un vrai défi pour ces mères qui organisent elles-mêmes les concours, cousent les robes, coiffent et maquillent – parfois à outrance – leur progéniture. Marion Gronier a photographié les mini-Miss et leur mère dans les loges même de la compétition. Des portraits présentés en diptyque qui font froid dans le dos. Effrayant: le regard de la mère qui se projette dans celui de sa fille comme dans un miroir. En amenant sa fillette sous les feux des projecteurs, elle tente de combler son besoin insatiable de reconnaissance. Voire même d'assumer sa propre obsession de la féminité et de la séduction. Tout aussi inquiétant: le regard franc de la fille, prisonnière de ce désir. Ces portraits “soulignent ces fantasmes contradictoires qui veulent une femme à la fois pure, innocente comme un ange et séductrice, obscène comme un démon. Ces critères mêlés deviennent monstrueux et révèlent leur hypocrisie”, relève la photographe.

Les références

L'équipe

(ré)écouter Un jour tout neuf Voir les autres diffusions de l'émission

Mystère et boule de gomme

Se porter comme un charme

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.