arnaud gerard
arnaud gerard © Radio France

Chère Madame, Je suis un fou. Avec ça j'ai tout dit, mais cela ne fait pas une émission. Pourrai-je raconter mes aventures industrielles ? Elles m'ont rendu fou de plaisir. Si vous voulez savoir pourquoi mon chef m'a fait confiance parce je lui disais "non", comment remettre au travail une meute d'ouvriers déchaînés, en quoi un "merci" a permis à une équipe de décrocher la lune, Si vous vous demandez ce qui se passe quand on intègre cinq femmes dans un atelier de cent cinquante hommes, ce que l'on ressent quand vos ouvriers vous remercient, ou, si vous suspectez que l'on puisse faire les choses sérieusement sans se prendre la tête, Alors rencontrons nous pour construire une émission ! Dans la morosité ambiante, nous offrirons aux auditeurs un moment aussi croustillant qu'une baguette à l'ancienne. Un collègue m'a demandé un jour "Arnaud, comment fais-tu ?". Déconcerté, j'ai finalement répondu l'évidence: "Quand on dit bonjour à un ouvrier, je dis bonjour à un homme". Restant à votre disposition et dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, chère Madame, l'expression des mes respectueuses salutations. Arnaud Gérard. Arnaud Gérard est installé dans le studio pour une heure de direct, installé n'est pas le bon mot, car il se lève sans arrêt, respire, recule sa chaise. Il a besoin de savourer cette heure tant attendue. Il sourit en regardant Maxime Debs pendant les informations, réalise qu'il est là. Il prend du temps pour répondre aux questions. Il a choisi une peinture de Bernard Canevet pour l'image du mouvement, du changement. Une souris complice pour Hortense Volle est posée sur la table, une peluche minuscule qui nous conduit dans son enfance avec d'autres jouets, des légos qui servent encore aujourd'hui pour des jeux pédagogiques lors de ses formations en entreprise. Près de la Loire, près de la mer, Paimboeuf est le lieu de vie d'Arnaud Gérard. Il est consultant en entreprise, travaille beaucoup, et si je lui demande ce qu'il fait en dehors de son travail, il me répond "dormir", avec un sourire apaisant... Ma souris m'a dit de Hortense Volle

Les liens

Le site de Arnaud Gérard

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.