christophe Ducamp et son bâton de marche, le malikha
christophe Ducamp et son bâton de marche, le malikha © Radio France
Christophe Ducamp ouvre l'émission en gascon, a une humeur formidable et nous la transmet dans ce petit matin. Il est restaurateur à Rion des Landes, et tient son établissement en famille. Depuis 5 générations, les plats du sud-ouest sont concoctés en cuisine pour les clients fidèles ou passagers. Il nous parle de sa facette "assitant social" quand il est derrière le bar. Il sourit en évoquant minuit quand il aimerait bien fermer et que certains clients ne voient plus le temps passer ! Il joue de l'orgue de barbarie, son répertoire est étendu, des chansons populaires à certaines qui n'étaient pas dans le répertoire des cartes perforées. Il joue pour ses clients mais aussi dans les festivals, dans les marchés, dans les soirées... Les Beatles en gascon, ça vaut bien le détour jusqu'à Rion des Landes ! Il a découvert les chemins de Compostelle en parlant avec certains pélerins dans son auberge alors il est parti à son tour... Son objet est un makhila, le bâton (en néflier) de marche du basque remis à l'adolescent pour marquer son entrée dans le monde adulte. Hier en arrivant à Paris, il est allé voir l'exposition d'Anish Kapur au Grand Palais, il nous en parle... Pendant l'émission, nous avons reçu cette information pour vous qui aimez écouter l'orgue de barbarie : "je suis en train d''écouter votre emission de ce matin, jeudi 16. En complément de la passion pour l''orgue de Barbarie de votre invité, je vous donne l''info concernant le "festival international d''orgues de barbarie", les 25 et 26 juin à WINTZENHEIM dans le Ht Rhin en Alsace. Bien cordialement. Isabelle". Et si vous désirez voir un clip gascon tourné au coeur de la vie de notre invité, vous écrivez "le cul d'Hortence" sur internet et vous arrivez dans une sorte de troisième dimension.... Toute l'équipe est sous le charme. le serez-vous ? et **Ninto A. Paris** de [Giovanni Occhipinti](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/ninto-a-paris/)
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.