Christophe BOIVIN
Christophe BOIVIN © Radio France

Christophe Boivin habite Neufchâtel-en-Bray. Il est professeur d'ESP (Education Physique et sportive). Etre sportif n'est pas une nécessité. D'ailleurs l'expression "être sportif" ne veut pas dire grand chose. Je préfère la notion d'aimer l'activité physique. Car "être sportif" sous entend nécessairement d'aimer la pratique de la compétition. La philosophie de l'enseignement de l'EPS, qui se distinguerait de celle propre à d'autres matières, ne me paraît pas évidente. Tout au plus est il possible en EPS d'être plus attentif à la personnalité propre de chaque enfant, de s'y adapter et ce faisant d'avoir un versant "éducation, éducatif" plus marqué. L'EPS est une matière moins contrainte par le carcan des programmes, cela laisse plus de souplesse. Pour le coup, le terme "sport" est approprié, même si je ne pratique plus aucun sport depuis bien longtemps. Mon sport préféré est pluriel : en plein air c'est la voile, en salle c'était le hand ball. Et j'ai une tendresse particulière pour le rugby que j'ai trop peu pratiqué à mon goût, et trop tard. Est-il fondamental de faire du sport à l’école ? Oui bien entendu, à un point que peu de gens imaginent. Quelle est la seule et unique interface entre le monde réel et votre moi, conscient ou inconscient ? Qui médiatise toute vos sensations reçues ? Qui détermine, parfois "à votre corps défendant" vos intéractions avec le monde, les "autres" ? Qui impose des limites, ouvre des possibles ? L'Education Physique, c'est à dire l'appropriation par l'individu de son corps, essentielle, souvent reconnue comme telle, et parfaitement négligée, voire traitée par le mépris, que ce soit en formation initiale, ou en formation continue, pour le coup inexistante... . Voici donc Christophe enseignant, qui nous parle de l'école, des enfants, de la société de consommation (télévision/portable) mais aussi de son jardin et de France Inter... Et Trésors Publics de Jack Souvant

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.