nourdine bara
nourdine bara © Radio France

Nourdine Bara vit à Montpellier, dans le quartier de la Paillade, depuis toujours. Il a 34 ans. Il aime l'écriture, toutes les écritures. Il écrit sur son site, il écrit dans le Midi Libre en tant que correspondant local, il écrit des livres. Son premier roman est paru en 2008 chez Domens, "Le tour de toi en écharpe", la préface est signé Agnès Jaoui. La personnalié de Nourdine Bara apparaît dans ce jour tout neuf autant dans ses silences qu'avec les mots. Il observe, se pose pour choisir la parole qui conviendra à sa vie. "Je suis donc d origine algérienne. Mes parents font partie de la grande vague migratoire, d après guerre. Venus construire la France…Je ne sais pas grand-chose en réalité de cette vie avant la France. Mes parents n’en parlent pas. La langue arabe aussi est un pan de ma culture d'origine qui me manque. On ne m'a appris ni l'histoire de l Algérie, ni sa langue. C’est un manque quand on vit dans un quartier, avec les copains qui parlent la langue du pays. L'écriture est une chose que j ai du mal à partager avec mes parents. Je raconte des choses très intimes, des choses qui ne s'avouent pas dans une famille dite « traditionnelle ». Malgré tout, j ai trouvé une voie inattendue pour leur faire admettre et apprécier l'idée que j'écris. Grâce au journal car mon père le lit régulièrement..." Nourdine Bara aime voir ses textes partagés, publiés ou joués sur un plateau de théâtre. Il n'est pas seulement porté par ses textes et son désir d'être entendu, il est à l'écoute de l'autre, le regarde, l'envisage et quand il reprend la parole, c'est avec mille idées en tête... et une question : pourquoi choisir ce chemin là plutôt qu'un autre ? Il n'est pas facile d'être en direct, sans pouvoir relire sa copie. Nourdine Bara nous a donné envie de son chemin dans ce jour tout neuf, de regarder son carnet de notes, d'aller sur le site de la peintre Cécile Partouche car il parle bien d'une de ses peintures. Les horizons sont larges en ce jeudi 17 février ! et Ninto A. Paris de Giovanni Occhipinti

Les liens

le site de Nourdine Bara

Le site de Cécile Partouche

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.