Ce matin, à son arrivée, Karine est un peu émue à l'idée d'être en studio, après quelques cafés, c'est parti.... Karine nous raconte son goût pour le travail d'édition, la vulgarisation scientifique avec les ateliers qu'elle anime et le piano. Quand elle sort l'objet de son sac, un coupe-ongles, elle parle de son professeur de piano qui la "gronde" si ses ongles sont trop longs (voir photo). Sa soeur est sa complice, médecin aujourd'hui. Sur la photo choisie, on les voit petites dans une baignoire. Karine nous avait expliqué en commençant l'emission qu'elle prend un bain tous les matins en nous écoutant : la boucle est bouclée... et la chronique Ma souris m'a dit par Hortense Volle

Les liens

Les petits débrouillards

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.