Michel Bourdarias
Michel Bourdarias © Radio France
Michel est parisien mais il a adopté la Corrèze depuis 15 ans. Il ne nous cache pas qu'il est venu faire la promotion de cette région. Y aurait il un lien avec son métier ? Agent commercial, il vend des commerces. Michel Bourdarias a été militaire, professeur d'informatique, chômeur, vendeur sur les marchés. Une opération chirurgicale l'a considérablement "pertubé" puisqu'il s'est mis à grossir pour atteindre 120 kg. Dans un blog, il raconte sa vie de gros et le "stage" d'amaigrissement qu'il a suivi. Son écriture est drôle, vous le constaterez. En commençant l'émission, il nous dit que nos invités sont en général trop sérieux, va t il relever le challenge ? A écouter.... et la chronique **vu sur Scène** de [Rachid Bouali](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/vu-sur-scene/) et la question d'une productrice: Pascale Clark: ### Question des personnalités d'Inter Pascale Clark [Le site de comme-on-nous-parle](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/comme-on-nous-parle/) ## Les liens [Le blog de Michel Bourdarias](http://120kilosdeconnerie.unblog.fr) "Cette histoire est dédiée particulièrement aux gros, quand je dis gros, c’est du générique, il faut comprendre aussi grosses ; dans mon esprit quand je parle de gros ce n’est ni péjoratif, ni vulgaire mais visuel et je sais de quoi je parle car au plus fort de ma grossitude, début 2009, je faisais 120 kilos. Bref, l’idée est d’essayer de comprendre, à travers les tribulations d’un gros con, qui pendant un stage d’un mois dans une fonderie (clinique spécialisée dans le traitement de l'obésité), a maigri et comment il est possible de perdre du lard sans en faire".
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.