Frédérique CRESTIN-BILLET
Frédérique CRESTIN-BILLET © Radio France
_Bonjour à vous, Je m’appelle : Frédérique Crestin – Billet J’ai 49 ans J’habite à Versailles Je suis passionnée d’objets anciens de mercerie depuis que j’ai 16 ans. J’ai une assez grosse collection. Et, d’une manière plus générale, je suis très intéressée par tout ce qui est le patrimoine industriel en France. Depuis six ans, j’ai relancé, avec très peu de moyens, une marque ancienne de mercerie avec un seul objectif : NE VENDRE QUE DES PRODUITS FABRIQUES EN FRANCE. Lorsque j’ai commencé, j’ai été taxé de «dingue» mais, depuis peu, les produits fabriqués en France rencontrent un véritable écho. Cela n’a pas été facile car beaucoup d’ateliers avaient fermés, mais j’ai réussi à relancer des activités dans des régions totalement sinistrées. J’exporte au Japon, aux Etats Unis, en Australie, en Corée du Sud, en Allemagne, en Grande Bretagne… Les produits français fabriqués en France ont une véritable aura dans le monde entier. Depuis peu, mon tout petit atelier versaillais est même inscrit dans le programme de plusieurs tour-operators étrangers. Avec cette aventure, j’en suis à 7 emplois crées, et bientôt 8..._ Frédérique Crestin-Billet est en studio avec l'une de ses filles, Flavie. Elle va vous raconter l'histoire de la Maison Sajou crée en 1830, mais plus exploitée depuis 1954. Elle n'a pas fait d'études mais a écrit de nombreux livres sur des objets, passionnée par leurs histoires. L'alliance de la passion et du goût d'entreprendre va la conduire à reprendre la marque. Elle travaille non-stop. Entièrement vouée à la qualité des produits vendus, elle s'est tournée vers des entreprises françaises pour la fabrication des ciseaux, dés à coudre, fils et autres objets. De fil en aiguille (!), on va avec Frédéric Crestin-Billet vers des moments de pause (existent-ils ?, pour savoir à quoi elle rêve, quels sont ces projets... Elle voudrait créer une asociation qui apprendrait la broderie aux enfants malades dans les hôpitaux, "la broderie pour s'emparer du temps autrement, pour oublier la maladie un instant". Mais de temps justement, elle en manque. Avis à toutes les bonnes volontés ! Et **Ninto A. Paris** de [Giovanni Occhipinti](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/ninto-a-paris/) ## Les liens [Maison Sajou](http://www.sajou.fr)
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.