Jean-Sébastien Macke
Jean-Sébastien Macke © Radio France
"Je suis bien connu, dans ma famille, pour être un passionné de littérature et, plus précisément, de l’écrivain Émile Zola. J’avais 12 ans lorsque, avide de lecture, je pris au hasard de la bibliothèque de mes parents Le Docteur Pascal, dernier volume des Rougon-Macquart. Cette lecture, à cet âge, fut une révélation ! Et j’entrepris de lire l’ensemble de la série, avec des émotions toujours plus grandes. C’est à ce moment que je décidai de consacrer ma vie à l’étude de la vie et de l’œuvre de Zola. Aujourd’hui, à 33 ans, je suis professeur de français et chercheur associé au Centre Zola (ITEM-CNRS). Membre du conseil d’administration de la Société Littéraire des Amis d’Émile Zola, je fais en sorte de placer Zola au cœur des études littéraires.Etant musicien amateur (je joue du tuba dans les harmonies du Nord), j’ai consacré ma thèse de doctorat à Zola et la musique. C’est à cette occasion que j’ai eu la chance de faire la connaissance de personnes exceptionnelles, notamment Lise Puaux-Bruneau, petite-fille du compositeur et ami de Zola, Alfred Bruneau. Elle-même avait rencontré Mme Zola, Alfred Dreyfus, Clemenceau Richard Strauss, etc…lorsqu’elle était enfant.C’est de tout cela que je souhaite vous parler. De ma passion pour Émile Zola, de ce qu’il peut encore nous apporter aujourd’hui. Ainsi que du parcours d’un (encore) jeune chercheur en sciences humaines qui, au-delà de ses recherches un peu sérieuses, a fait des rencontres humaines extraordinaires…" Parmi ces magnifiques rencontres, il en est une qui échappe à l'univers de Zola : les parents de Jean-Sébastien ont accueilli pendant 10 ans , aux vacances d'été, une petite fille contaminée par l'explosion de Tchernobyl. Cette jeune femme est la "petite soeur" des enfants Macke. La photo qu'il nous montre est une photo de la famille Bruneau, prise par Emile Zola Elle est importante car elle montre à la fois le talent de Zola en tant que photographe et l'amitié profonde qui l'unissait à la famille Bruneau. Les Harmonies du Nord sont des orchestres de musiciens amateurs, souvent issus du monde ouvrier ou des mines (instruments à vent et percussions). La région Nord/Pas-de-Calais est la région la plus riche en harmonies (près de 800 harmonies réunissant 50 000 musiciens). Ces harmonies rythment la vie des villes et des villages. Mais elles sont devenues, pour certaines, des orchestres de grande qualité et d'un haut niveau. Nombre de musiciens des grands orchestres nationaux français sont issus de nos harmonies. Les harmonies du Nord seront le 18 décembre à Berck. Vous pourrez aussi découvrir dans cette émission Pierre Magnan "Laure du bout du monde" chez Denoël. Un jour tout neuf entre Hazebrouck, Paris et les plages du Nord pour entendre la musique d'une vie, celle de Jean- Sébastien. et **Ninto A. Paris** de [Giovanni Occhipinti](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/ninto-a-paris/) ### Question aux personnalités d'Inter Vincent JOSSE [Le site de l'Atelier](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/atelier-de/) ## Les liens [le site E.Zola créé par Jean-Sébastien Macke](http://www.ezola.fr/) [Les Tubas de Noël à Berk 2010](http://fr-fr.facebook.com/pages/Les-Tubas-de-Noel-a-Berck-sur-Mer-le-18-decembre-2010/124833764239952) Les Tubas de Noël à Berck-sur-Mer, le 18 décembre 2010 à 17h, place du 18juin
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.