Pierre BECCU
Pierre BECCU © Radio France
_Mon métier est de faire des films, et depuis 10 ans, de partager cette passion avec les plus jeunes. Depuis 25 ans, je réalise des documentaires et des fictions. Il y a 18 ans, j'ai décidé de quitter Paris pour revenir dans mes montagnes natales, le massif des Bauges, en Savoie. Nous avons fait ce choix avec ma compagne pour élever nos trois enfants avec cette qualité de vie et de rapport à la nature. Nous aimons Paris et connaissons bien les avantages de la ville. Mais il fallait choisir. Je n'ai pas "d'actualité" ni promos à faire. Je voudrais parler de cette expérience magique qui consiste à accompagner les enfants sur le chemin de la prise de parole par le film. Le but du jeu : vivre l'expérience de la fabrication d'un film, ouvrir les yeux, les oreilles, éveiller nos sens, convoquer notre mémoire. Ce sont les enfants qui écrivent l'histoire du film..._ Pierre Beccu nous dit pendant ce jour tout neuf comment, par le biais de l'enseignement de l'image au collège, on constitue un regard, regard sur le monde, sur l'autre et sur soi-même. Il a choisi une photo de Raymond Depardon des petites filles sautant à la corde dans une rue de New York. Vous écouterez ce que Pierre Beccu imagine à partir de cette image. Un enfant lui a offert un jour, lors d'un tournage à Cuba, une petite bible en espagnol. Si vous suivez nos liens vous pourrez voir un extrait de ce film de Pierre Beccu "Cuba, l'an 50". C'est une émission qui donne envie de regarder de la peinture, des films et les gens dans les yeux. Pour ouvrir l'émission, j'ai lu une lettre de Bonnard à Matisse, avec le livre "Bonnard/Matisse" Correspondance aux éditions Gallimard. Et **Ninto A. Paris** de [Giovanni Occhipinti](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/ninto-a-paris/) ## Les liens [le site de Pierre Beccu](http://www.pierre-beccu.fr/pb/accueil.html)
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.