François Bonnéric
François Bonnéric © Radio France
François Bonnéric a travaillé pendant 30 ans comme monteur-cableur. Il a 56 ans, il est célibataire. En 2000, son employeur le licencie. Avec son indemnité de licenciement, il tire un trait sur sa vie de salarié. Il se lance dans les confitures, lui qui aimait en concocter depuis toujours, avec un souvenir de celles de sa mère.. Confiturier, un métier peu rentable mais qui a le mérite de le satisfaire parce qu'il prend le temps de vivre. Quand il parle de son ancien statut de salarié, il évoque la vitesse dans le travail, "être rapide" lui posait des problèmes. Aujourd'hui, il travaille donc chez lui dans sa cuisine, à l'ancienne. Sa spécialité : la confiture de citron vert et gingembre, un mariage surprenant. Il vit à Paris dans un appartement du 20 ème arrondissement. Il nous dit que son couloir est tapissé de billets de concerts. L'objet ? son maillot de bain car il nage chaque 2 ou 3 fois par semaine. La photo ? Une photo prise en Australie, à Perth. Il y voyage souvent, et en Nouvelle Zélande. Entre ses voyages, vous pouvez le trouver tous les samedis au marché du Président Wilson, dans le seizième arrondissement de Paris. Et **Trésors Publics** de [Jack Souvant](http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/tresors-publics/) : Une vague en béton
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.