L'investiture de Jean-Luc Mélenchon dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône exaspère au plus haut point le député sortant Patrick Mennucci et candidat à sa succession.

Jean-Luc Mélenchon, qui a réalisé ici son plus haut score lors du premier tour de l'élection présidentielle, vient défier Patrick Mennucci dans son bastion socialiste
Jean-Luc Mélenchon, qui a réalisé ici son plus haut score lors du premier tour de l'élection présidentielle, vient défier Patrick Mennucci dans son bastion socialiste © AFP / KENZO TRIBOUILLARD, Patrick KOVARIK

Elle était considérée comme imperdable pour le Parti socialiste. Mais ça, c'était avant Jean-Luc Mélenchon. Dans la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône, Patrick Mennucci, élu en 2012 avec plus de 70%, ne tempère pas sa colère contre le meneur de la France insoumise.

Un "nomade électoral" comme le socialiste le qualifie, lui qui se revendique comme véritable élu local marseillais, parfaitement à l'aise dans ces quartiers réputés comme parmi les plus pauvres d'Europe, des quartiers "complètement abandonné[s]" par la municipalité et pour lesquels Patrick Mennucci assure utiliser son mandat de député pour mener des opérations de lobbying auprès du gouvernement "pour obtenir des avancées".

Combat de titans vs recherche de notoriété

Un argument balayé par Jean-Luc Mélenchon qui rappelle que les législatives sont l'élection d'un député national, pas d'un conseiller municipal. Le candidat de la France insoumise a réalisé ici son meilleur score lors du premier tour de l'élection présidentielle et compte bien transformer l'essai. Son adversaire, ce n'est pas le PS, mais les futurs députés de la République en marche (REM), le mouvement d'Emmanuel Macron.

Dans cette circonscription, les deux poids lourds n'ont pas grand chose à craindre de la candidate investie sous les couleurs d'Emmanuel Macron. Corinne Versini, une inconnue, chef d'entreprise d'Aix-en-Provence, qui écume les marchés de la circonscription depuis quelques jours, consciente du "déficit de notoriété" de son parti.

La candidate REM n'est pas la seule à rechercher la lumière. La candidate Les Républicains Solange Biaggi qui a reçu la visite et le soutien de François Baroin, espère créer la surprise. Mais face aux deux titans, rien ne lui assure de réaliser un score haut, comme cela avait été le cas lors des dernières élections municipales.

Au total, 20 candidats sont en lice dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, à Marseille. En plus des quatre candidats cités dans cet article, il faut aussi composer avec Jean KERGOMARD (DVG), Jeanne MARTI (Front national), Jean-Victor SHILLING-FORD (DIV), Ferdinand RICHARD (DVG), Martine CARPENTIER (Extrême droite), Nora AKHAZZANE (DIV), Cyril BRET (DIV), Léo Hassan TAHIRI (DIV), Lydie GANDON (Écologiste), Mohamed NAÏLI (DIV), , Gabriel DUPLAIX (Debout la France), Selma BOUDOUAYA (DVD), Julie BOUHET-MASSIANI (Régionaliste), Isabelle BONNET (Extrême gauche), Halidi ABOUBACAR (DVG), Zita ETOUNDI (DIV).

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.