Député sortant, Benoît Hamon doit renverser les tendances de la présidentielle pour conserver son siège de député dans la 11e circonscription des Yvelines.

En 2012, Benoît Hamon avait ravi la circonscription à la droite et doit désormais se battre contre la France insoumise et la République en marche pour espérer la conserver
En 2012, Benoît Hamon avait ravi la circonscription à la droite et doit désormais se battre contre la France insoumise et la République en marche pour espérer la conserver © AFP / LOIC VENANCE

Après sa victoire arrachée en 2012 au maire Les Républicains d'Élancourt, Benoît Hamon remet en jeu son siège de député.

Mais la onzième circonscription des Yvelines a fait élire Emmanuel Macron avec 77% des voix au second tour de la présidentielle. Une dynamique de renouvellement dont la candidate de La République en Marche, Nadia Haï, néophyte en politique et gestionnaire de la banque Barclays à Paris, espère profiter pour prendre la place du socialiste.

Benoît Hamon à la trappe ?

C'est sans compter sur la France insoumise, dont les militants sont jeunes mais pas inexpérimentés. Mathurin Lévis, son candidat, est un ancien du MJS, le mouvement des jeunes socialistes, que le jeune homme de 25 a quitté en affirmant rechercher du renouveau. Lui aussi.

Chez LR, la victoire de Benoît Hamon n'a toujours pas été digérée par Jean-Michel Fourgous qui espère, quitte à ne pas retrouver sa circonscription, que la REM pourra "débarrasser" de Benoît Hamon.

La situation est compliquée mais pas désespérée pour Benoît Hamon, qui martèle que son élection serait le moyen de ne pas laisser Emmanuel Macron gouverner seul. Mais Benoît Hamon ne compte pas s'arrêter à cette élection, le candidat socialiste prévoit d'ailleurs de lancer son mouvement le 1er juillet prochain.

Dans la onzième circonscription des Yvelines, 13 candidats sont investis, dont ceux cités dans cet article, mais aussi : Mathilde ANDROUËT (Front national), Vincent FOURNIER (Extrême gauche), Sylvia CANTALUPPI (Debout la France), Mireille BREUGNOT (Extrême droite), Yassine AMAR (DIV), Mehdi MNAOUAR (DIV), Mathurin LÉVIS (La France Insoumise), Matthieu RUFFET (DIV), Luc MISEREY (COM), , Christine ÉGASSE (Extrême gauche).

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.