Bastion socialiste, la 18e circonscription parisienne est convoitée par 26 candidats, dont l'ancienne ministre Myriam El Khomri, menacée sur tous les flancs.

Le candidat de la France insoumise Paul Vannier, considéré comme le "véritable adversaire" de Pierre-Yves Bournazel, qu'importent les candidatures de Myriam El Khomri et de Caroline de Haas.
Le candidat de la France insoumise Paul Vannier, considéré comme le "véritable adversaire" de Pierre-Yves Bournazel, qu'importent les candidatures de Myriam El Khomri et de Caroline de Haas. © Radio France / Laurence Peuron

L'ex-ministre joue aujourd'hui sa survie. Dans la 18e circonscription de Paris, où elle est candidate, Myriam El Khomri devrait être en position de force, La République en marche (REM) n'ayant investi aucun candidat contre elle. Mais à gauche comme à droite, on se bouscule pour la faire chuter. Dans cette circonscription historiquement très à gauche, bastion socialiste, Jean-Luc Mélenchon a totalisé plus de 28% des voix au premier tour de l'élection présidentielle, juste derrière Emmanuel Macron et ses 33%. Et aujourd'hui, 26 candidats y sont investis.

La bataille semble se jouer entre quatre d'entre eux. Myriam El Khomri, on l'a dit, qui se présente sous les couleurs du Parti socialiste mais se dit aussi membre de la "majorité présidentielle". Une bannière arborée aussi à droite. Le juppéiste Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris, conseiller régional et candidat de la droite est convaincu que Myriam El Khomri fera figure d'accident industriel.

El Khomri n'effraie pas Bournazel, Vannier un peu plus

Son véritable adversaire, c'est le candidat investi par la France insoumise, Paul Vannier, qui bénéficie du soutien de Jean-Luc Mélenchon venu, en meeting, encourager l'instituteur face à la mairie du 18e.

Mais la France insoumise ne pourra peut-être pas compter sur un aussi bon score au premier tour des élections législatives, en raison de la candidature trublionne de Caroline de Haas. Soutenue par le Parti communiste et Benoît Hamon, l'écologiste, qui tracte dans la partie bobo du 18e, quand d'autres vont à la rencontre des classes populaires, pourrait balayer les espoirs de Vannier.

Dans la 18e circonscription de Paris sont aussi investis, outre les quatre candidats cités dans cet article : Carla ARENAS (Écologiste), Violette BARANDA (DVG), Camille ALIX (DIV), Jean-Baptiste VILLEMUR (DIV), Sylvain PERRET (DIV), Catherine LISCOËT (Extrême gauche), Alena AVERIYANOVA (Debout la France), Francis SANDO (DVD), Mathilde VASSOR (Écologiste), Franck HERLANGE (DVG), Fatou TALL (DIV), Félix BEPPO (DVG), Sébastien PERIMONY (DIV), Constantine NANFAH (DVD), Annie LAVENIER (Front national), Arnaud VIVIANT (Extrême gauche), Arnaud AMBROSELLI (DIV), Yves HULOT (DIV), Gilles BRUNEBARBE (Extrême droite), Pierre TONDEUX (DIV).

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.