En ce 8 mai, Un monde de rumeurs s’est penchée sur une catégorie très particulière de mythomanes : les imposteurs de l’Histoire.

Ton père s'appelait Hitler
Ton père s'appelait Hitler ©

Rencontre avec un personnage bien surprenant : Jean-Marie Loret, un habitant de Fournes-en-Weppes, dans le nord de la France, qui a passé sa vie à tenter de prouver qu’il était le fils caché d’ Adolf Hitler.

La responsable serait sa mère : Charlotte Lobjoi . Elle lui aurait avoué, une fois qu’il était adulte ,l’identité de son vrai père : Adolf Hitler. Un choc pour Jean-Marie Loret qui marque le début d’une quête identitaire qui durera jusqu’à sa mort, en 1985.

Rien n’a jamais pu certifier qu’il disait vrai : ni documents officiels, ni témoignages, ni photos.

Au contraire, les preuves qu’il montrait étaient plus fantaisistes les unes que les autres . Comme le rapport d’une pseudo-experte en physionomie comparative qui disait avoir rencontré Hitler à plusieurs reprises et affirmait que Jean-Marie Loret avait « le même regard que son père. Son père, le führer...

Personne n’a jamais pu non plus confirmer la relation entre Hitler et la mère de Jean-Marie Loret

Pour mettre un terme à ce mystère de famille, les descendants de Jean-Marie Loret ont réalisé un test ADN .

Le verdict est sans appel : il n’y aurait aucun lien entre Jean-Marie Loret et Adolphe Hitler.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là pour autant. Pour les enfants Loret en effet, il n’est pas exclu que les cousins d’Hitler sur lesquels on a prélevé l’ADN ne soient pas véritablement les descendants d’Hitler. Le doute est toujours là et ils demandent aujourd’hui l’exhumation d’Alois Hitler , père d’Adolf, refusé par l'Eglise autrichienne.

La boucle est loin d’être bouclée.

▶▶▶ ALLER PLUS LOIN || Voir le documentaire diffusé par France 5 en décembre dernier "Hitler, mon grand-père "

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.