C’est un pays lointain mais nos médias adorent en parler. La Corée du Nord, fascine. Cette dictature refermée sur elle-même alimente de très nombreuses rumeurs, vues de l’extérieur.

Par exemple, le dirigeant, Kim Jong-un, était dernièrement absent des médias pendant 40 jours : certains journaux ont soupçonné un coup d’Etat, d’autres une crise de goute…

Autre affaire ... sa petite amie aurait été fusillée par le dictateur pour avoir réalisé une sextape et avoir voulu la commercialiser… Jusqu’à ce qu’on la voit réapparaitre à la télévision.Récemment encore, on a lu dans certains médias français que Kim Jong-un, aurait fait dévorer son oncle par 120 chiens affamés !

Où est passé Kim Jong-Un?
Où est passé Kim Jong-Un? © Radio France

Alors, pourquoi on raconte toutes ces histoires folles sur le Corée du Nord ?

La Corée du Nord, sa cruauté, ses secrets bien gardés… C’est un pays objet de tous les fantasmes ! On se dit que là-bas, rien n’est impossible, jusqu’aux pires horreurs. Et puis pour les journalistes, il y a une certaine facilité à se dire « on ne peut pas vérifier, de tout façon, c’est impossible », donc on met tout au conditionnel, et on peut ainsi colporter toutes les rumeurs les plus folles.

Pourtant, on a aujourd’hui accès à des sources assez fiables, des personnes sur place ou en Corée du Sud. Il est donc possible de faire son travail. Au moins sur les rumeurs les plus grossières. On pouvait lire récemment que tous les nord-coréens avaient la même coupe de cheveux que leur dictateur. Il suffisait de contacter quelqu’un sur place, qui aurait pu voir de ses propres yeux, dans la rue, que cette rumeur était complètement fausse.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.