Johann Wolfgang von Goethe (entre 1829 et 1831) de David d'Angers (1788-1856)

Cette tête monumentale de Goethe témoigne de l'admiration de David d'Angers pour l'auteur de Faust. Mais c'est aussi une application de la phrénologie qui prétendait expliquer le caractère de chaque individu selon la forme de son crâne.

L'artiste tout comme son modèle croyaient fermement en cette nouvelle théorie qui s'est avérée sans fondement scientifique. Ce qui ne retire rien au génie créateur de l'un et de l'autre.

Maxime PAZ

Références bibliographiques :

  • ALBRECHT, Marie-Rose et Marguerite Cécile, David d'Angers: regards autour d'un sculpteur,

    tome 1 & 2. Maulévrier, Hérault, 1987 et 1991.

  • LAUGÉE, Thierry etVILLELA-PETIT , Inès, David d'Angers: les visages du romantisme. Montreuil, Gourcuff Gradenigo, 2011.

Johann Wolfgang von Goethe  de David d'Angers
Johann Wolfgang von Goethe de David d'Angers © photo musée d'Orsay / rmn
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.