Ugolin de Jean-Baptiste Carpeaux (1860)

Ugolin est enfermé pour traitrise dans une tour à Pise sans lumière ni nourriture avec deux enfants et deux petits-enfants.

Voici comment Dante nous décrit cet instant précis dans la Divine Comédie:

"Quand un faible rayon se fut introduit dans la terrible prison,

Et que je vis sur quatre visages l'aspect que je devais avoir moi-même,

Je me mordis les deux mains de douleur,

Et ceux-ci pensant que je le faisais par envie de manger,

Se levèrent instantanément et dirent:

- Père, notre douleur sera beaucoup moins forte si tu nous manges;

Tu nous a revêtus de ces misérables chairs, reprends-les."

Dante, L'Enfer, Chant 33, v. 55-63.

Maxime PAZ

Jean-Baptiste Carpeaux, Thiébaut frères  Ugolin
Jean-Baptiste Carpeaux, Thiébaut frères Ugolin © photo musée d'Orsay / rmn / Jean-Baptiste Carpeaux

Référence bibliographique :

  • Laure de Margerie, Carpeaux : la fièvre créatrice , Paris, Découverte Gallimard n°68, RMN, 1989.
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.