Autoportrait symbolique de Émile Bernard (1891)

Cet autoportrait annonce déjà les œuvres de Pablo Picasso et d'André Derain du début du XXème siècle. L'image christique et la présence presque onirique des baigneuses du second plan traduisent les crises profondes qu'Émile Bernard est en train de traverser sur le plan artistique, religieux et personnel.

Maxime Paz

Références bibliographiques :

  • LUTHI , Jean-Jacques; Émile Bernard (1868-1941), fondateur de l'école de Pont-Aven et précurseur de l'art moderne . Paris, Les éd. de l'Amateur, 2003.

  • BERNARD, Émile; Les lettres d'un artiste (1884-1941) . (Textes sélectionnés par Lorédana Harscöet-Maire, Neil McWilliam, Bogomila Welsh-Ovcharov) Dijon, Les Presses du Réel, 2012.
Autoportrait symbolique de Émile Bernard (1891)
Autoportrait symbolique de Émile Bernard (1891) © Musée d'Orsay, dist. RMN / Patrice Schmidt
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.