La main aux algues et aux coquillages (1904) de Émile Gallé (1846-1904)

Émile Gallé réalise cette Main aux algues et aux coquillages quelques mois avant sa mort.

Cette main délicate rappelle la naissance de Vénus dans l'océan.

Est-ce un signe de l'émergence de l'homme dans l'histoire de la vie depuis les premiers végétaux (algues) ou animaux (coquillages) ? Ou bien le symbole de la virtuosité d'un artiste, de son savoir-faire acquis au fil des ans ?

Il s'agit en fait de la main d'Émile Gallé. Son geste subtil de bienvenue nous entraîne vers de nouvelles aventures…

Maxime PAZ

Références bibliographiques :

  • Thiébaut, Philippe, Gallé : le testament artistique . Paris, Hazan, 2004.

  • Le Tacon , François, Émile Gallé, maître de l'Art nouveau . Strasbourg, la Nuée bleue, Éd. de l'Est, 2004

  • GARNER, Philippe, Émile Gallé . Paris, Flammarion, 1990.
La main aux algues et aux coquillages de Émile Gallé
La main aux algues et aux coquillages de Émile Gallé © Musée d'Orsay, dist. RMN / Patrice Schmidt
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.