Nous retrouvons le psychiatre Christophe Dejours dans un bistrot à l'heure du coup de feu pour les serveurs et de la pause-déjeuner pour les clients.

La semaine dernière nous avons évoqué le travail comme élément essentiel à la construction de l'identité, cette semaine nous nous penchons sur la souffrance psychique de ceux qui en sont privés.

Etre sans emploi, c’est subir une double peine, nous explique Christophe Dejours : c’est se sentir inutile à la société mais c’est aussi perdre l’estime que nous avons de nous même.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.