Avec le docteur Malarewicz, nous poursuivons notre réflexion autour des comportements consuméristes dans le quartier de Saint-Germain-des-Près. La semaine dernière, nous nous étions arrêtés devant la statue de Prométhée pour évoquer l’abandon des mythes dans notre vie et dans les nouvelles thérapies…Ce matin nous restons dans ce même quartier, le Quartier latin, qui en une vingtaine d’année a totalement de visages et est devenu une galerie marchande, certes de luxe, mais marchande quand même… Et c’est devant le célèbre empire d'un grand couturier italien, en lieu et place du mythique Drugstore Publicis et en face de la non moins mythique librairie « la Une » que nous nous sommes interrogés sur cette manie que nous avons d’en vouloir toujours plus… et sur l’effet dévastateur que cette forme d’addiction a sur chacun de nous…

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.