Nous sommes à la Galerie de l’évolution à Paris, au cœur du Jardin des plantes, en compagnie du psychologue Jacques Lecomte, dans ce cortège de bêtes naturalisées, de squelettes reconstitués, nous nous interrogeons sur cette bonté rarement mise en avant et qui fait pourtant partie intégrante de notre nature.

Jacques Lecomte a décidé d’en faire un éloge et de défendre l’idée que sans elle, sans l’empathie, sans la générosité, notre évolution serait menacée.

Le monde fonctionne mieux lorsqu’on fait le bien et ça ne veut pas dire que le « bienfaisant » est un doux rêveur, un naïf un peu benêt…

A travers des exemples comme Nelson Mandela, Jacques Lecomte fait un lien entre notre instinct de survie, une vitalité liée à la bonté…

La bonté humaine - Altruisme, empathie, générosité
La bonté humaine - Altruisme, empathie, générosité © Radio France
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.