Au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, la psychanalyste et philosophe Anne Dufourmantelle aborde le vaste thème du "Rêve", devant la toile de Marc Chagall qui porte le même nom et qui date de 1927. elle représente un drôle d’animal hybride dans un paysage renversé, trois arbres squelettiques, une barrière, le ciel et la lune… Et surtout une femme en train de rêver, qui semble vivre l’expérience du ravissement…Comment analyser le rêve depuis les fameuses interprétations de Freud (l’accomplissement d’un désir infantile refoulé) ?

Anne Dufourmantelle pense que le rêve est le reflet de notre intelligence, il obéit à sa grammaire, il a un réel pouvoir et porte une véritable promesse…

"Le rêve ferme la boucle d'un certain temps de notre vie pour en ouvrir un autre. Il est le signe que quelque chose a eu lieu. Ni seulement présage, ni uniquement valeur de refoulement ayant échappé aux becs de la censure, il est une représentation de quelque chose qui est au bord de basculer. Comme pour les créateurs que leur oeuvre précède, il est signe d'un accomplissement, parfois dramatique, parfois merveilleux, ou simplement inquiétant, de quelque chose qui commence d'exister (mais continue de nous échapper), et peut venir ainsi se faire présent à nous-mêmes. Le rêve ne dit pas ce qui va arriver, il nous autorise à penser du temps autre. Le rêve est ce qui rend possible la conscience et non l'inverse." Anne Dufourmantelle

Le rêve
Le rêve © Radio France

Les liens

Musée d'art moderne de la ville de Paris

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.