En compagnie du psychanalyste et sexothérapeute Alain Héril, nous allons nous intéresser au plaisir féminin et au rapport que les femmes entretiennent avec leur propre corps…

Nous nous sommes rendus dans un cour de Tango, dispensé par la mythique et très argentine Lia Nani au Centre du Marais, au coeur de Paris.

Ecoute, partage, propositions de part et d'autre facilitent cette alchimie entre les danseurs. Comment se forment les couples, comment s’improvisent les rencontres ? Quatre minutes de prise de risque et une jolie histoire qui s'écrit à deux...

Alain Héril nous explique que dans l’intimité, un homme aura plutôt tendance à évaluer son plaisir à l’aune de son seul ressenti, il est son propre baromètre en quelque sorte, alors que la femme prendra également en considération le ressenti de son ou sa partenaire.

Ecrire une partition commune, se régler sur l’autre, lui répondre pour mieux lâcher prise… dans leTango comme dans la vie, il faut être deux pour donner le meilleur de soi.

Il s'agit d'accepter les déséquilibres et de bannir l’idée de performance…

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.