Le psychiatre et psychanalyste Christophe Dejours, le père de la psychodynamique et de l’action nous emmène dans un restaurant à l’heure de la pause-déjeuner, à l'heure de pointe et du coup de feu.

Les serveurs s’agitent dans tous les sens, le patron met lui aussi la main à la pâte, les clients ont faim et sont pressés …

Et dans ce tourbillon, dans cette course contre la montre, le psychiatre nous interroge sur notre rapport au travail, nos attentes et ce qu’on y met de nous-même.

Le travail, nous explique Christophe Dejours, contient des promesses, structure notre identité, mais peut aussi fortement nous fragiliser…

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.