Aimer Paris, c’est aussi aimer les gens qui font vivre des lieux symboliques de la capitale comme, par exemple, le Marché de la Création.

Mathias Besançon
Mathias Besançon © Hervé Pauchon

Aujourd’hui, la fermeture du Marché de la Création à Paris Bastille, Boulevard Richard-Lenoir, a été décidée par la municipalité du 11e arrondissement pour la fin de l’année, laissant de nombreux artistes, comme Mathias Besançon, créateurs et artisans dans le désarroi, ils sont tous résolus à tout faire afin de sauver leur marché, comme de s’adresser à Hervé Pauchon.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.