Vous avez envie de changer de peau ? Adoptez le tatouage qui, comme le rappelle l'écrivain américain Russel Banks, «vous fait penser à votre corps comme à un costume particulier que vous pouvez mettre ou enlever chaque fois que vous en avez envie» !

Admiré ou honni, cet art d'habiller la peau en modifiant son aspect est connu de tous les peuples depuis des millénaires. Le tatouage est une pratique très ancienne qui était déjà pratiquée dans les sociétés tribales et les civilisations anciennes (tatouage précolombien, tatouage polynésien, asiatique, tatouage au henné...). Le mot Tattoo ou Tattou viendrait d'Océanie et dériverait de "ta" (dessin) et "atoua"(esprit).

Exposition Tatoueurs, tatoués
Exposition Tatoueurs, tatoués © Hervé Pauchon

L'exposition "Tatoueurs, tatoués" du musée du quai Branly est conçue comme un voyage dans le temps. Le mot "tatouage" naît à la fin du XVIIIe siècle. Il vient d'un terme polynésien qui signifie "marquer" ou "inciser" et qui est découvert par le capitaine britannique James Cook lors d'une expédition.

La très riche exposition présente, à travers 300 pièces, une histoire de la pratique du tatouage dans toute sa complexité, voire ses contradictions. Le tatouage a ainsi aussi servi à «guérir, vénérer, diviniser, marginaliser, assujettir, punir, magnifier, avilir».

Tatoueurs, tatoués est supervisé par Anne et Julien, fondateurs de la revue culturelleHEY!, et pour laquelle le tatoueur français Tin-tin endosse le costume de consultant artistique.

Il s’agit à ce jour de la plus grande rétrospective jamais consacrée au tatouage en France.

Evénement(s) lié(s)

Tatoueurs, tatoués

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.