Les combats de Victor Hugo pour le droit à une seconde chance sont toujours d’actualité, et peuvent trouver écho dans les esprits de notre époque. Si de notre temps, le terme misérable renvoie à une situation de dénuement et de pauvreté, dans le verbe de Victor Hugo, il représente le réprouvé, le repris de justice.

Victor Hugo (1802-1885). "Gavroche à onze ans". Plume et lavis d'encre brune. Paris, Maison de Victor Hugo.
Victor Hugo (1802-1885). "Gavroche à onze ans". Plume et lavis d'encre brune. Paris, Maison de Victor Hugo. © Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet

Une dizaine de personnes détenues, hommes et femmes, accompagnés par Vincent Gille, chargé d’études documentaires à la Maison de Victor Hugo sont à l’origine de cette exposition dont ils ont assuré les thématiques et l’orientation générale, choisi les œuvres exposées, organisé le parcours de l’exposition, rédigé les éléments de signalétique (textes de salle, cartels), élaboré l’aide à la visite et dont ils assureront la médiation auprès des visiteurs.

> Les Maisons Victor Hugo

> Paris Musées

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.