Grève Louvre Hôtels Pauchon 5 avril
Grève Louvre Hôtels Pauchon 5 avril © Radio France

Pour être payées à l'heure, les femmes de chambre du groupe Louvre Hôtels doivent nettoyer 4,22 chambres à l'heure, soit un peu plus d'une chambre par quart d'heure... Une cadence impossible à tenir pour obtenir le niveau de propreté demandé par la direction.

En conséquence, les femmes de chambre nettoient le nombre de chambres qu'elles peuvent et le total est divisé par 4,22 (nombre de chambres devant être effectué par heure) pour obtenir le nombre d'heures travaillées.

Louvre Hôtels qui sous traite à Déca France, hors-la-loi ? La question mérite d'être posée, car cela revient à payer les gens à la tâche, or cela est illégal en France depuis 1978.

Aussi, si la direction de Louvre Hôtels ne se montre pas compréhensive, cette grève est faite pour durer, à côté du Pont de Suresnes, devant les hôtels Première Classe et Campanile. Les syndicats qui suivent cette affaire ont visiblement bien organisé cette grève et se sont donnés les moyens de tenir longtemps. Ils comptent aller jusqu'au bout pour obtenir la satisfaction de ces revendications.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.