Exposition Fusillés pour l'exemple
Exposition Fusillés pour l'exemple © Hervé Pauchon

Selon un sondage de l'Institut français d'opinion publique (IFOP) publié, l’année dernière, dans L'Humanité . Trois Français sur quatre sont favorables à une réhabilitation officielle des soldats français "fusillés pour l'exemple" pendant la première guerre mondiale,

A la question seriez-vous plutôt favorables à ce que ces soldats « fusillés pour l'exemple » soient officiellement réhabilités car face à l'horreur de ce qu'ils ont vécu dans les tranchées, on peut comprendre qu'ils aient refusé d'obéir ou se soient révoltés ?" , 75 % des personnes interrogées répondent positivement.

100 ans après, dans le cadre du centenaire de la grande guerre, une exposition à l’Hôtel de Ville revient sur la douloureuse histoire des 675 soldats français que la France a exécutés elle-même.

Arrière-petit-fils Caporal Maupas  - Exposition Fusillés pour l'exemple
Arrière-petit-fils Caporal Maupas - Exposition Fusillés pour l'exemple © Hervé Pauchon

.

Leur histoire est longtemps restée tue, murmurée, plongeant les familles des soldats fusillés pour l'exemple dans la honte, la colère, les non-dits, les secrets de famille.

Et puis, il y eut Blanche Maupas qui lutta près de vingt ans pour réhabiliter la mémoire de son mari, et de ses compagnons, exécutés par balles françaises, injustement accusés de lâcheté.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.