[scald=12313:sdl_editor_representation]Dès 1983, après plus de trois années de recherches, l'instituteur, curieux de l'histoire de "son" Anjou, a publié un premier ouvrage sur le camp oubliés de Montreuil-Bellay. Devant l'inertie de ses concitoyens, avec quelques amis Jacques Sigot s'efforce de faire rejaillir la mémoire de ces centaines d'hommes, de femmes, d'enfants qui ont été enfermés dans des camps entre 1940 et 1945, juste parce qu'ils étaient tsiganes . Le combat de Jacques Sigot, ne s'arrête pas à la réédition de son livre en 1994 , il fait de ce coin de tourraine un lieu où les traces de ce drame sont aujourd'hui visibles !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.