«Prendre en compte les émotions du patient pour lui permettre de lui laisser accès à sa conscience … »
«Prendre en compte les émotions du patient pour lui permettre de lui laisser accès à sa conscience … » © Radio France

Lors d’un Colloque sur la loi Claeys-Leonetti qui a eu lieu à la clinique médicale et pédagogique Edouard Rist début septembre, à partir de situations cliniques, des questions concrètes ont été posées à un médecin en soin palliatif, à une juriste et à un néphrologue comme par exemple : Quand commence l’acharnement thérapeutique ? Quand le néphrologue doit-il arrêter les soins ? Comment s’assurer alors qu’il ne s’agit pas d’un homicide ? En cas de désaccords entre les médecins et la famille qui décide ? Qui peut juger si une vie vaut la peine d’être vécue ? Hervé Pauchon y était.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.