Makers, co-workers, start-ups et artistes peupleront dès mars 2015 les 2000 m2 du Shadok, future « fabrique du numérique » soutenue par la capitale du Bas-Rhin.

A priori je ne suis pas très numérique
A priori je ne suis pas très numérique © Hervé Pauchon

Le Shadok fabrique du numérique s'inscrit dans la stratégie de développement de l'économie numérique de la ville. Ce très grand espace sur trois niveaux sera ouvert à tous les publics -artistes, chercheurs, entrepreneurs, étudiants, bricoleurs et aux Strasbourgeois- et il sera dédié à l'expérimentation, à la création et aux cultures numériques.

A priori je ne suis pas très numérique
A priori je ne suis pas très numérique © Hervé Pauchon

Dans les locaux de la presqu'île Malraux, on retrouvera entre autres, deux studios pour de la création de musique numérique, un studio de montage, des espaces d'événement, d'exposition et de convivialité.

Pour simplifier ce « Ga, Bu, Zo, Meu », il s'agit d'un laboratoire de fabrication ouvert au public et celui-ci pourra se servir de machines-outils commandées par ordinateur (imprimante 3D, fraiseuse numérique ...) pour réaliser son projet. Les Shadoks, eux, auraient créé une pompe.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.