Zouc n'est pas de retour , un documentaire de Véronique Macary et Assia Khalid, enregistré en juin dernier à la Vieille Grille qui vit les débuts de Zouc à Paris;

Mon idole c’est Zouc
Mon idole c’est Zouc © Hervé Pauchon

Zouc est « montée » à Paris à l’âge de 20 ans pour pouvoir jouer le théâtre qui est en elle, elle connaît une ascension fulgurante. Pourtant Zouc est à contre-courant : elle traite de la solitude des personnes âgées, de l'enfance violentée ou de la religion dans les années 1970 où l'on parle surtout de féminisme et de révolution sociale. Zouc est seule en scène quand les troupes de théâtre utilisent des dispositifs gigantesques. Zouc est appréciée par les habitués des théâtres mais aussi par ceux qui la voient à la télévision. En 1988 elle reçoit le Molière du meilleur spectacle comique, pourtant Zouc n'est pas (que) drôle. L'artiste résume ainsi son travail à un journaliste : « Dans la vie, je joue avec la vie et sur scène, je montre la vie »

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.