Avec la grande réforme de la justice, Madame la Ministre a annoncé, en juin 2008, la suppression de la profession d' avoué. Depuis un an leur colère monte sans se faire entendre. Quelles conséquences pour ces entreprises florissantes... Petit rappel sur le métier, entre autre ! ... L'avoué. assure un accès à tous au second degré de juridiction sans considération de fortune grêce à la rémunération fixée suivant un tarif établi par l'Etat. il assure son concours aux plus démunis qui bénéficient de l'aide juridictionnelle.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.