« Cette chaise, c’est peut-être l’enfant qu’il n’y a pas »
« Cette chaise, c’est peut-être l’enfant qu’il n’y a pas » © Hervé Pauchon

Le chorégraphe Virgilio Sieni s’était installé pendant les Rencontres chorégraphiques de Seine-Saint-Denis les 21 et 22 mai, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), plus précisément à la Parole errante pour présenter Madri e figli - Padri e figli (« Mères/Pères et enfants »). Une œuvre qui a déjà traversé l’Italie. Mais cette fois, ce sont des familles françaises qui ont répondu à son appel à candidatures, il y a quelques mois.

« Cette chaise, c’est peut-être l’enfant qu’il n’y a pas »
« Cette chaise, c’est peut-être l’enfant qu’il n’y a pas » © Hervé Pauchon

Madri e figli-Padri e figli met en scène des duos parents-enfants, tous amateurs qui ont eu envie de collaborer avec l'artiste. Chacun a confié, durant des ateliers, des mouvements intimes pour élaborer une boucle chorégraphique unique. Madri e figli-Padri e figli, qui porte en creux le rapport de Virgilio Sieni avec son père, enchaîne onze séquences entre lesquelles le public peut déambuler.

Léa, Eric, très à l’aise, ont expliqué le travail avec le metteur en scène, leurs sensations, leurs ressentis à Hervé Pauchon.

> La Parole errante à la maison de l’arbre

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.