Une triade de prénoms, Victor, Robert et Denise, respectivement arrière-grand-père, grand-père et grand-mère de l’auteur.

Ce n’est pas à n’importe qui qu’on peut écrire «ma très aimée petite» (Victor) ou «petite femme très aimée» (Robert). Ou encore, le 28 mars 1916, de Robert, au retour d’une permission : «Le froid renforcé au cafard m’a empêché de dormir et j’ai passé sur ma claie une bien sale nuit. Ma peau se rappelait la douceur de ton lit et elle pleurait.»

Voici une valse à trois où les surnoms battent la cadence : Denise est «Kikite», Victor est «le padre», Robert «la Nonotte» ou «le fieux», tournure patoisante pour dire fils.

Histoires de famille suite
Histoires de famille suite © Hervé Pauchon
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.