N’étant pas enfermé dans un cycle d’études invariables, le Collège de France n’a pas, en principe, de chaires permanentes. Selon que les sciences diverses se modifient et selon que se produisent des hommes aptes à les faire progresser, les enseignements anciens peuvent disparaître ou se transformer, des enseignements nouveaux peuvent être institués.

Dans l’enseignement prédomine le principe de liberté. Chaque professeur choisit, d’année en année, le sujet de son cours dans le domaine scientifique qui lui est propre, et généralement dans l’ordre particulier de recherches auxquelles il s’applique à ce moment. Il le soumet ensuite à l’approbation de l’Assemblée des professeurs du Collège.

Mais laissons Pierre Corvol, qui fut administrateur du Collège de France, entre 2006 et 2012, nous raconter la diffusion des savoirs du Collège de France.

Le public aux leçons inaugurables du Collège de France
Le public aux leçons inaugurables du Collège de France © Hervé Pauchon
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.