photo1
photo1 © Radio France /

Seconde partie de notre balade aux Puces de Saint-Ouen. Pourquoi appelle-t-on les "Puces" ainsi ? Qui sont les biffins ? Voici quelques questions abordées, ainsi que le fait de sortir le matériel à vendre pour le rentrer le soir, sans avoir vendu grand-chose. Derrière l'éternel refrain "c'était mieux avant" perce l'inquiétude des brocanteurs des "Puces. Et à propos de refrain, si vous vous demandez ce que vient faire la photo du 45 tours "Monia" de Peter Holm, eh bien... écoutez le reportage et vous en saurez plus sur Martine et Adrien, nos voisins suisses qui viennent régulièrement chiner aux Puces de Clignancourt.

L'équipe

Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.