Arnold Böcklin, Autoportrait avac la mort, jouant du  violon  .
Arnold Böcklin, Autoportrait avac la mort, jouant du violon . © Radio France
Aux salons qui rythment vos saisons, vous pouvez ajouter le [**Salon de la Mort** ](http://www.salondelamort.com/). Vous l'avez manqué de peu, c'était aux premiers jours d'avril … Mais il reviendra. Quoiqu'il en soit le _Micro_ que rien n'effraie, a recueilli les dernières rumeurs qui rendrait le passage dans l'au-delà plus vivable ! Donc parlons-en : du net. Gram, en passant par le cercueil bio ou l’urne funéraire en sel, et quelques conférences menés entre autre par un Lama… La mort s’expose au grand jour.
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.