Si Bruno était invité sur France Inter, il pousserait un coup de gueule contre la culture hors sol et les modes de production intensifs.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.