« Le risque fait partie de toutes luttes »
« Le risque fait partie de toutes luttes » © Hervé Pauchon

Le 23 août 1996, environ 1 500 policiers enfoncent à la hache les portes de l’église Saint-Bernard et évacuent sans ménagement 350 sans-papiers et leurs soutiens qui s’y trouvaient depuis le 28 juin. Cette opération brutale, largement médiatisée, provoque des réactions indignées et des manifestations de protestation dans toute la France. Les sans-papiers expulsés sont placés en rétention administrative, et tous seront remis en liberté pour non-respect de la procédure. Certains obtiendront la nationalité française. Malgré tout, le mouvement des sans-papiers, bientôt désigné comme celui des « Saint-Bernard », va s'étendre sur toute la France. Il reste toujours d'actualité, à force de solidarité et de cohésion entre ses membres et ce, autour d’un objectif unique : la régularisation.

> Réseau éducation sans frontières

> Collectif pour le ban public

> CSP75 - Coordination Sans Papiers 75

> CSP93 - Coordination Sans Papiers 93

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.