Ce qu'aime Hervé Pauchon, ce sont les anonymes. Aujourd'hui, Mathieu, un africain de Tourcoing, nostalgique de l'empereur Bocassa

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.