Perchées sur Notre-Dame, ces statues fantastiques et diaboliques, prenant l'apparence de créatures imaginaires, se nomment chimères, confondues parfois avec les gargouilles qui servent à l'écoulement de l'eau, elles ont une fonction purement ornementale au Moyen-âge.

Les Chimères de Notre Dame
Les Chimères de Notre Dame © Hervé Pauchon

Les statues de la galerie des Chimères n'existaient pas au Moyen-âge, elles datent XIXème siècle, elles sont le produit de l'imagination féconde de Viollet-Le Duc. Lorsqu’il entreprend la restauration de Notre-Dame de Paris, entre 1845 et 1864, Viollet-le-Duc ajoute aux traditionnelles gargouilles cinquante-quatre statues de « chimères » sans aucune destination pratique. Tout de suite popularisées par les gravures, les photographies, et bientôt le cinéma, elles allaient devenir un des symboles de Notre-Dame, et l’objet de tous les fantasmes.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.