Lieu français de prédilection des recruteurs djihadistes, Sevran a déjà vu 10 à 15 de ses jeunes partir en Syrie. Parmi eux, Quentin Roy mort dans les rangs de Daech. Entre radicalisation, délinquance et règlement de compte, la ville ne parvient plus à faire face. Pour agir là où la mairie et la police demeurent tristement inefficaces, pour prévenir et freiner cette radicalisation mais aussi pour régler les conflits scolaires ou des crises familiales, Nadia Remadna a donc créé en 2014 l’association Brigade Des Mères.

Brigade Des Mères - 5
Brigade Des Mères - 5 © Hervé Pauchon

Dans les rues de Sevran, ces mamans, issues de toutes origines et de tous milieux sociaux, patrouillent pour remettre de l’autorité et éviter que les jeunes ne basculent.

> La Brigade Des Mères

> Stop-djihadisme

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.