« Je suis venue pour préserver le bonheur que j’ai à travailler
« Je suis venue pour préserver le bonheur que j’ai à travailler © Hervé Pauchon

Le bien-être au travail apparaît comme un enjeu majeur dans notre société. À l’heure où le « burn-out » fait partie du langage courant, l’INSEEC a accueilli fin octobre, l’Université du Bonheur au Travail sur l’initiative du think tank de la Fabrique Spinoza.

Cette première édition de l’évènement a été lancée comme une sorte d’essai, mais on dirait qu’elle a séduit car l’expérience sera renouvelée.

Les liens

Le site de l'INSEEC

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.