Depuis quelques années, un mouvement revendicatif se développe parmi les femmes de chambre de l'hôtellerie française et une étape victorieuse de ce mouvement, la grève, en 2012, d’une vingtaine d’entre elles à Suresnes, dans un hôtel Campanile Première Classe, a été filmée par Denis Gheerbrant.

Un temps de Pauchon - On a grévè
Un temps de Pauchon - On a grévè © Hervé Pauchon

Il a suivi, un mois durant, le mouvement social qui opposa en une quinzaine de femmes de chambre à leur employeur, le puissant groupe hôtelier Louvre Hôtels. D'un piquet de grève à l'autre, tandis que les patrons jouent le pourrissement et que l'attente se fait plus éprouvante, Oulimata, Mariam, Fatoumata et les autres dansent, distribuent des tracts, crient des slogans ... Face caméra, elles évoquent, l'une après l'autre, leurs conditions de travail difficiles, les injustices quotidiennes auxquelles elles sont confrontées, pour que d'autres s'enrichissent spectaculairement. A travers elles, c'est toute une catégorie sociale que le film met en lumière : gros plans sur les « invisibles » du système libéral, immigrés, exploités, « travailleurs jetables ». Un beau doc militant, sur l'apprentissage de la lutte et de la solidarité. Hervé Pauchon est allé à l’Espace St Michel le 10 septembre pour la projection de la première du film

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.