La passion que ça déclenche chez les gens ! L’état dans lequel ça les met ! Hein ? Pardon ? Ah non, je ne parle pas du foot hier soir, non, je parle de mon sujet du jour : « Cahiers d’été et devoirs de vacances : faut-il s’infliger ça ? »

Devoirs de vacances : stop ou encore ?
Devoirs de vacances : stop ou encore ? © Getty / Maica

C’est simple, j’ai fait un sondage d’une rigueur scientifique exemplaire sur Facebook hier, on a frôlé la bataille d’Hernani sur ma page. 

On m’a raconté des cauchemars, des traumas, des tricheries chez mamie, voire des tentatives de destruction ! On m’a aussi confié des bons souvenirs, des rigolades, et même des regrets - Gilles, qui s’ennuyait tant pendant ses vacances familiales passées à lire des Picsou géants, rêvait de faire des  « devoirs de vacances » pour retrouver « le paradis de l’école ». Idem pour mon amie Axelle, qui émet cette hypothèse proustienne : « Ceux qui aiment les cahiers de vacances aiment aussi l’odeur de la rentrée de septembre, cartable neuf et crayons brillants. » 

Sinon, je vous ai dit que j’avais deux ados à la maison ? De la maternelle au primaire, elles m’ont  réclamé des cahiers de vacances chaque été. Et j’ai cédé chaque été, secrètement rassurée que ma progéniture prenne son avenir en main dès la moyenne section. Et puis, on va pas se mentir, ces trucs-là, ça occupe les voyages en train…

Sauf que dès l’arrivée, pffft, fini, plus envie, plus le temps, mieux à faire. Et moi, la mère coupable typique, proposant à mes rejetonnes de faire des maths à l’heure de la sieste, alors que les maths, ces salauds, m’ont plaquée en 4e et que le moindre énoncé me donne des suées. La vérité, c’est que je refuse d’additionner des aubergines et des petits pois. Que je ne sais pas ce qu’est un groupe nominal et que je déborde quand je colorie. Mais moi, j’ai eu mon bac, alors faut arrêter de m’embêter pendant les vacances.

Au programme jusqu'à 10h : 

  • Cécile Labro, directrice du département parascolaire de Hachette Education. 
  • Fabienne Ramond, professeure des écoles et conseillère pédagogique, auteure de « Comprendre et aider les enfants en difficulté », paru chez Dunod en 2009. 
  • Aurore Aimelet, journaliste à Psychologies Magazine, notre partenaire cet été,  auteure de « Emotions, quand c’est plus fort que lui ! Aider son enfant de 3 à 11 ans à bien grandir » (Leduc)

Programmation musicale : 

Miossec  "Nous sommes"

Arctic Monkeys "Four out of five"

Aretha Franklin "Think"

Programmation musicale
  • MIOSSEC
    MIOSSEC

    NOUS SOMMES

    2018

  • ARCTIC MONKEYS

    Four out of five (radio edit)

    2018

  • ARETHA FRANKLIN
    ARETHA FRANKLIN

    THINK

    Label : ATLANTIC1980

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.