On est tous d’accord, il règne comme un malaise dès qu’on aligne les mots « sexe » et « enfants » dans une même phrase. Alors, chers parents, comment vous en sortir ?

Discussion père / fils
Discussion père / fils © Getty / Jose Luis Pelaez

Histoire vraie, et oui, encore une ! J’allais croquer dans un nem croustillant à souhait quand ma fille de douze ans a lâché une bombe sous forme de question : « Dis Maman, c’est dégoûtant une fellation ? » 

Ce qui est dégoûtant, petite ingrate, c’est de ruiner un nem le jour où je t’offre la tournée des grands ducs, ciné + resto en tête à tête, rappelle-toi du Petit Poucet et fais pas trop ta maline sinon je te raconte mon épisio. 

Oh lala, bien sûr, je n’ai pas répondu ça ! Calmos la DDASS, moi aussi j’ai lu Dolto et son complexe de l’écrevisse ! J’ai pris une grande respiration, l’air parfaitement zen, et j’ai bafouillé une bouillie plus ou moins grumeleuse, du genre : «Rien n’est sale quand on s’aime. Et qu’on est adulte. Et qu’on met des préservatifs. Et qu’on range sa chambre. Et qu’on a eu son Bac. Avec mention.» 

Bref, je m’en suis sortie avec les honneurs, pas peu fière la Marie, d’autant que c’était de l’impro. Oui parce que, j’ai eu beau chercher dans le disque mou de ma mémoire, jamais, je dis bien jamais, le mot « fellation » n’a été prononcé dans une conversation entre ma mère et moi. 

Je suis une fille du XXe siècle. J’ai tout appris sur le tas, si j’ose dire, à la dure, entre rumeurs alarmistes de cours d’école et courrier des lectrices de OK Podium, à une époque sans Internet où pour voir un porno, il fallait le louer au vidéoclub, dans la pièce du fond, celle qui était fermée par un rideau en velours cramoisi. Et vous savez quoi ? C’était pas si mal.

Avec nous ce matin : 

  • Sandra Franrenet, auteure d'Osez parler de sexe à vos enfants (La Musardine)
  • Didier Lauru, psychiatre et psychanalyste, directeur du Centre Médico-Psycho-Pédagogique Etienne Marcel à Paris, auteur de La sexualité des enfants n’est pas l’affaire des grands (Hachette Littérature)
  • Joséphine Lebard, journaliste
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.